Qui sont-ils?

Amélie Bibeau, présidente et trésorière

Habitant la région de Sherbrooke, Amélie Bibeau rédige son journal intime depuis l’adolescence et garde dans ses tiroirs de nombreux textes et idées qui ne demandent qu’à prendre vie. Elle a été libraire pour la jeunesse pendant quatre ans, en plus de collaborer pendant plusieurs années à La Tribune de Sherbrooke en rédigeant de courtes critiques de romans pour adolescents. Elle est l’auteure des séries Lili-la-Lune et Derrière le masque, publiées chez Vents d’Ouest et poursuivies par Victor et Anaïs. Sans oublier les nouvelles séries : La légende du Wendigo, La ferme de Foin-Foin et Mademoiselle Zombie !

De plus, Amélie écrit des articles pour la revue Lurelu, portant sur des sujets d’intérêt et parfois délicats, mais incontournables pour le monde littéraire.

Marie Noelle Marineau, vice-présidente

Originaire de la Mauricie résidente de Nicolet, Marie Noelle Marineau est passionnée des technologies et éternelle apprenante. Elle a étudié en hôtellerie, en récréologie, en administration, en éducation et a été tantôt sur le marché du travail, tantôt maman à la maison.

Elle concilie maintenant sa passion pour l’écriture avec l’éducation à domicile de ses deux garçons et son statut de travailleure autonome dans les domaines de la communication, l’éducation et l’édition.

Depuis 2018, elle a autopublié trois livres sur l’éducation à domicile et plusieurs livres jeunesse dont les séries La Clique Alpha et Chasseurs d’extraterrestres, chez Les éditions Victor et Anaïs.

Julie Brassard, responsable des communications

Diplômée en Technique d’intervention en loisir, puis en Gérance d’artistes de l’école du Show Business, Julie explore différentes avenues dans sa quête de direction artistique.

Peaufinant son sens de l’organisation et de sa coordination d’événements, elle réalise plusieurs de ses rêves à travers des projets d’envergure ; rédaction et mise en scène de jeux Meurtre et Mystère, scénariste de films amateurs, gérante pour Gestion Artistique Zellée, chroniqueuse pour le magazine culturel Les Rives Littéraires, coordonnatrice du Théâtre de la Petite Comédie et accompagnatrice à l’autoédition pour Signées JM.

Son premier manuscrit, Fairuka, est publié par les Éditions La Roupille en mars 2017. S’ensuit un second roman fantastique, Confrontation, paru chez Béliveau Éditeur en juin 2019 puis une série de livres d’épouvante pour la jeunesse, Hantises, éditée par Victor et Anaïs en 2021/2022.

Patrick Loranger, secrétaire

Doué d’une imagination fertile, Patrick Loranger écrit ses premiers récits à 12 ans, sur la vieille machine à écrire de son père. Il commence alors son apprentissage d’écrivain, et comprend que la quête de la connaissance de soi et l’exploration de son univers intérieur sont des fondements de l’écriture.

Son premier roman achevé pèse 400 pages et s’appelle Décalypse. Patrick n’a de cesse de le travailler. Mais ce n’est pas le premier à voir le jour. Entre-temps, il a écrit une trilogie fantastique, « L’ordre des Ornyx ».

Patrick Loranger partage sa vie entre ses métiers de technicien en électricité industrielle et d’écrivain et son rôle d’administrateur auprès de la Société des écrivains de la Mauricie. Il anime aussi des ateliers d’écriture, donne des conférences et offre des animations en bibliothèques. Son but : propager le plaisir de la lecture auprès des jeunes.

Lucie Bernier, administratrice

Je suis originaire de la Rive-Sud, mais le travail m’a amené à m’établir à Montréal depuis maintenant plusieurs années. Après 30 ans dans le commerce de détail de meubles, je vis maintenant complètement ma passion pour la littérature comme adjointe à l’édition chez Victor et AnaÏs! Car, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et cette passion a pris encore plus d’ampleur depuis 2015, alors que j’ai commencé à visiter les Salons du livre. Ce qui, par la suite, m’a donné l’idée de créer mon blogue en 2018 qui s’intitule Pour l’amour de mes lectures. Ce dernier sert à échanger avec d’autres passionnés des livres tout comme moi je le suis, et m’aide aussi à promouvoir la littérature québécoise que je lis à 99,99% !

Michelle-France Robidas, coordonnatrice de l’AÉQJ

Maman d’une grande fille, et mamie de trois amours (Meg-Ann, Rafael et Frédéric), Michelle-France Robidas est bachelière de l’Université de Montréal et, depuis toujours, passionnée de littérature en général et de littérature jeunesse en particulier.

Depuis 2003, tout en poursuivant sa carrière dans une grande entreprise de télécommunications, elle s’implique bénévolement et professionnellement dans la promotion de la lecture chez les jeunes. D’abord collaboratrice au journal virtuel Le Sans Papier de la Téluq-Université du Québec, elle poursuit sa passion pour la littérature jeunesse avec Maman pour la vie, en y présentant mensuellement une chronique de littérature jeunesse québécoise.

Devenue travailleuse autonome en communications, elle décroche en novembre 2018, le poste tant convoité de coordonnatrice à l’AÉQJ. C’est ainsi qu’elle se donnera la mission de mieux faire connaître l’association et de chercher les différentes façons d’assurer la promotion et la visibilité des membres de l’AÉQJ. Elle contribue à la création du Répertoire des animations et des rencontres d’auteur.e.s ; poursuit le projet annuel de Calendrier de l’avent littéraire ; diffuse systématiquement les nouveautés publiées par les membres sur les différentes plateformes de l’association ; vend le projet d’une table ronde intergénérationnelle suivie de la remise des prestigieux Prix Cécile-Gagnon – volets Album et Roman au Salon du livre de Montréal 2019 ; et continue, sans relâche avec le C.A., de concocter des projets de services aux membres !

La citation qui inspire sa vie : « Vaut mieux passer pour fou que de passer tout droit » – Claude Péloquin.