Qui sont-ils?

Cécile Gagnon

Cécile Gagnon est une des doyennes des écrivains québécois pour la jeunesse. Elle a écrit plus de quatre-vingts albums, romans, documentaires pour les jeunes de 4 à 16 ans, publiés tant au Québec qu’en France. Elle a aussi traduit plusieurs ouvrages de l’anglais au français et de l’italien au français en plus d’illustrer des albums et des romans.
Cécile Gagnon a également été rédactrice en chef des cahiers Passe-Partout du Ministère de l’Education et du magazine Coulicou.
Présidente fondatrice de l’Association des écrivaines et écrivains québécois pour la jeunesse, elle a aussi siégé à plusieurs autres conseils d’administration et comités de sélection, en plus d’oeuvrer comme directrice de collections.
Cécile Gagnon a été invitée et a participé au Salon Régional de livre jeunesse à Troyes (France), du 13 au 16 octobre 2000. Du 31 mai au 6 juin 2001, elle était au festival Étonnants Voyageurs, à Saint-Malo (France). Du 6 au 12 juin 2005, elle participait à un festival jeunesse à Novi Sad, en Serbie: ZMAJ CHILDREN’S GAMES.
Cécile Gagnon adore inventer des histoires et jouer avec les mots. Elle aime aussi parler avec les jeunes et partager son amour de la lecture.
Le prix de la relève en littérature jeunesse, créé par l’AEQJ en 1997, porte son nom. Elle est membre honoraire de l’association qu’elle a contribué à fonder et membre d’honneur de Communication Jeunesse.

Paule Daveluy

Paule Daveluy est née au Témiscamingue, au Québec, en 1919. Auteure, traductrice, journaliste, conférencière pendant plus de 40 ans, elle a fait des études à l’Université de Montréal en création littéraire et en perfectionnement en édition.

Figure de proue en littérature pour la jeunesse et cofondatrice de Communication-Jeunesse, Paule Daveluy en fut la première présidente de l’organisme en plus d’en être membre d’honneur. Elle a participé à la fondation de l’Association pour l’avancement de la littérature jeunesse. Elle a écrit pour la radio, des revues, magazines et journaux dont La Presse, Le Devoir, La Patrie, Châtelaine, Vidéo-Presse, Des Livres et des jeunes. Au début des années 50, elle commence à écrire des livres pour les jeunes et les adultes, mais son œuvre est surtout composée de romans pour la jeunesse. En 1977, elle fonde la collection Deux Solitudes, aux Éditions Pierre Tisseyre et la dirige jusqu’en 1990. Elle traduit également des ouvrages aux Éditions Héritage et est consultante pour le choix des livres en langue française chez Scholastic.

Paule Daveluy reçoit les Prix de l’Association canadienne des éducateurs de langue française (ACELF) et de l’Association canadienne des bibliothécaires, pour L’Été enchanté; les Prix du Salon du livre et de l’Association canadienne des bibliothécaires pour Drôle d’automne; le Prix de la province de Québec pour Cet hiver-là . Elle obtient aussi le Prix Michelle-LeNormand de la Société des écrivains canadiens en 1972, le Prix de l’Association des littératures canadienne et québécoise, qui la nomme Auteur de l’année 1980, et le Prix Claude-Aubry pour sa contribution marquante à la littérature de jeunesse au Canada. Elle a récolté un certificat d’honneur de l’Union internationale pour les livres de jeunesse, pour la traduction des Chemins secrets de la liberté et d’Émilie de la Nouvelle Lune. En 1987, on lui a décerné le Prix Fleury-Mesplet/traduction littéraire pour l’ensemble de ses traductions. Elle a été nommée Chevalier de l’Ordre national du Québec en 1999.

Robert Soulières

Robert Soulières est né le 4 janvier 1950 à Montréal. Il a fait des études en Lettres, mais il a obtenu un diplôme en Information scolaire et professionnelle de l’Université du Québec à Montréal. Il a travaillé dans ce secteur avant de devenir agent d’information pour la Commission scolaire Saint-Jérôme, durant douze ans. Il a été coordonnateur du secteur des communications lors de la Finale des jeux du Québec en 1997 à Saint-Jérôme. Entretemps, il a dirigé durant six ans la revue Lurelu.
En 1987, il devient directeur des éditions, puis vice-président aux éditions Pierre Tisseyre. Il y publie 250 romans pour la jeunesse et une cinquantaine d’ouvrages pour les adultes. Neuf ans plus tard, en 1996, il fonde sa propre maison d’édition: Soulières éditeur, qui a remporté des dizaines de prix littéraires.
Robert Soulières a publié plus d’une cinquantaine albums, de romans et de nouvelles. Huit de ses livres ont été primés : Le visiteur du soir (prix Alvine-Bélisle), Casse-tête chinois (prix du Conseil des Arts du Canada), Un cadavre de classe et Une gardienne pour Étienne (tous deux prix du livre M. Christie). L’Homme aux oiseaux, (mention d’honneur de IBBY), Un cadavre stupéfiant, L’abécédaire des anibêtes et (tous trois Grand prix du livre de la Montérégie).
Nommé Personnalité des Salons du livre en 1999, Robert Soulières a siégé sur plusieurs conseil d’administrations: Salon de Montréal, Commission du livre et de l’édition spécialisée de la Sodec, Commission du droit du Prêt Public (CDPP), Fête du livre et de la lecture de Longueuil, Comité consultatif du Livre et de la Lecture, un comité provincial.
En septembre, 2008, l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse (AEQJ) le nommait membre d’honneur et l’université du Québec à Montréal lui décernait le titre d’ambassadeur à l’occasion du 40e anniversaire de cette institution. Puis, en 2011, à l’occasion du 40e anniversaire de Communication-Jeunesse, cet organisme lui offre le titre de membre d’honneur.

Marie-Andrée Clermont

Après des études en lettres et en communication, Marie-Andrée Clermont a obtenu un baccalauréat en traduction de l’Université de Montréal. Pendant plusieurs années, elle a été directrice de collection aux Éditions Pierre Tisseyre et elle a dirigé l’écriture des recueils de l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse.
Son œuvre littéraire se compose d’une quarantaine d’ouvrages pour adolescents et jeunes adultes – aventures, suspense, romans problèmes. Ella fut la conceptrice de la collection Faubourg St-Rock, publiée dans les années 1990 et revisitée à partir de 2007. Cette série de 30 romans, à laquelle ont collaboré huit auteurs, présente une brochette de personnages adolescents qui témoignent de la réalité en perpétuelle évolution de la jeunesse.
Marie-Andrée signe aussi des nouvelles littéraires, qui obligent à focaliser sur l’essentiel. Une autre partie importante de sa vie professionnelle est consacrée à la traduction de l’anglais au français. Elle a traduit plus de cent trente livres, tous genres littéraires confondus.
Depuis quelques années, elle offre un cours intitulé Roman, mode d’emploi, sous l’égide de l’Association des auteurs des Laurentides. Alors que ses trois fils ont longtemps stimulé son imagination, ce sont ses neuf petits-enfants, aujourd’hui, qui l’inspirent.

Carl Dubé

Membre d’honneur – bâtisseur, Carl Dubé a passé sept années au conseil d’administration dont trois à la présidence, une à la vice-présidence et deux à titre de secrétaire. Lors de ses passages, il a structuré l’association en révisant  les règlements généraux, en implantant des politiques et modes de fonctionnement internes en plus de mettre en place un poste rémunéré de coordination. Avec l’appui de son conseil d’administration, il a été à l’origine des premiers recueils de nouvelles autopubliés par l’AEQJ.

Originaire de Terrebonne, Carl Dubé aime la lecture et le cinéma depuis sa tendre enfance. Auteur du court métrage à succès Nuts, il agit à titre de scénariste depuis 1998. Il a fait ses premières armes à titre de réalisateur en tournant le court métrage Le petit déjeuner (2001), finaliste dans le cadre du Concours Objectif: Lait d’ARTV. En 2005, En circuit fermé, qu’il a scénarisé et produit, remporte le prix du meilleur court métrage canadien-français au festival Cinémental de Winnipeg. À la tête de sa maison de production – Les Créations Avatar – , il scénarise, produit et réalise des courts métrages de fiction.

Auteur polyvalent, il a publié trois romans et une nouvelle pour la jeunesse depuis 2002 et a aussi co-dirigé un ouvrage portant sur le Mouvement des relations humaines et de la psychosociologie au Québec en 2001. Aujourd’hui, il habite à Montréal où il poursuit sa carrière à titre d’auteur et de scénariste.