Titre : Tristan au pays des géants
Auteur : Étienne Poirier
Éditeur : Dominique et compagnie
Sortie : Septembre 2016
Public cible : À partir de 7 ans

Mais qui est Étienne Poirier ?

Quand il n’écrit pas, Étienne est traducteur-réviseur. Il travaille pour une entreprise en Ontario, mais il habite Trois-Rivières. Il a commencé sa carrière d’écrivain en publiant des nouvelles pour les adultes. Sa nouveauté de septembre est son 6e livre jeunesse. Il a également participé au recueil de l’AÉQJ, Malédiction au manoir.

« Ce que j’aime, c’est créer des univers. J’adore les mots et toutes les possibilités qu’ils offrent. J’aime également explorer les émotions et les transformer en images, en symboles. Je l’ai fait dans chacun de mes livres. »

Il nous parle de sa nouveauté :

« Dans Tristan au pays des géants, j’ai décidé d’explorer la timidité et la peur. En fait, l’année où j’ai écrit le livre, mon plus jeune fils a changé d’école pour se joindre à un programme de musique. Mais il avait beau être confiant et n’avoir aucune difficulté à entrer en contact avec les autres, au jour de la rentrée, il était terrorisé. Et en le voyant s’éloigner de la maison avec son sac sur le dos, je l’ai trouvé minuscule et fragile. J’ai donc attrapé cette idée au vol et j’en ai fait le cœur de mon histoire. Mon héros se trouve dans une nouvelle école et se sent tout petit dans un univers qui n’arrête pas de grandir. »

Pour Étienne, la littérature jeunesse laisse une grande place à l’imaginaire. « Comme j’aime produire des images, cette expérience m’enrichit. Cela dit, je ne considère pas différent écrire pour les jeunes qu’écrire pour les adultes. « Je préfère me dire que j’écris tout court ! »

 

Propos recueillis par Maryse Pagé, auteure